Le Qatar qui aide BlackBerry!

11027 0

PC_130131_5829n_blackberry-telephone-z10_sn635

\r\nAlors qu’un fonds souverain du Qatar va participer à l’augmentation de capital du fabricant, des rumeurs laissent entendre que BB10 pourrait s’ouvrir à la boutique d’applications de Google pour étoffer son catalogue.\r\n\r\n\r\n\r\nLe Qatar va participer au sauvetage du soldat BlackBerry. Le fonds souverain Qatar Holding a en effet accepté de souscrire à l’augmentation de capital de 1 milliard de dollars lancée par le groupe canadien BlackBerry.\r\n\r\nRappelons que début novembre, le fabricant a annoncé un plan de sauvetage composé d’une augmentation de capital réservée à un groupe d’investisseurs emmené par le financier Fairfax, déjà actionnaire du groupe à hauteur de 10% qui montera à terme à 25%. Ce dernier avait fait initialement une offre de rachat à 4,7 milliards de dollars, offre qui a été annulée.\r\n\r\nCatalogue famélique\r\n\r\nLe fonds du Qatar est donc le premier à signifier officiellement qu’il rejoint ce tour de table. Mais n’a pas précisé le montant qu’il entendait mettre au pot.\r\n\r\nDans le même temps, le toujours bien renseigné Crackberry croît savoir que la prochaine version de BB10 pourrait intégrer le Google Play, capture d’écran à l’appui.\r\n\r\nL’objectif est assez simple : étoffer rapidement un catalogue d’applications encore famélique et privé de nombreux produits stars. Or, la richesse du catalogue applicatif demeure un critère numéro un lors du choix d’un smartphone et sur ce terrain, BB10 est le parent pauvre du marché.\r\n\r\nLes liens entre BB10 et Android ne sont pas nouveau puisque des passerelles de développement existent. Outre des applications exclusives à BB10, le BlackBerry World propose également des portages d’applications Android. Mais le résultat n’est souvent pas la hauteur.\r\n\r\nIl s’agirait donc d’aller plus loin, à travers une interopérabilité plus grande, donnant accès nativement à plus d’applications Android. Reste que cette stratégie a un revers : les applications natives Android n’exploitent pas les caractéristiques exclusives de BB10, notamment au niveau de la gestuelle.\r\n\r\nMais avec un catalogue bien plus riche, le canadien pourrait à court terme renforcer l’attractivité de ces smartphones, ce qui lui manque cruellement aujourd’hui.\r\n\r\nSource: ZDNet

Total 0 Votes
0

Tell us how can we improve this post?

+ = Verify Human or Spambot ?

A propos de l'auteur

C'est simplement moi, je suis comme vous un fan de high-tech.

Pas de commentaire em"Le Qatar qui aide BlackBerry!"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*