Lee Jae-yong, l’héritier de Samsung inculpé

204 0
Lee Jae-yong

Un nouveau coup dur pour Samsung auquel la firme sud coréenne s’en passerait bien, Lee Jae-yong héritier et dirigeant de l’empire vient d’être officiellement inculpé de corruption, avec quatre de ses cadres dirigeants.

Après le scandale du Galaxy Note 7, quel Samsung tente de se relever, voici une affaire qui vient sérieusement entacher la firme sur coréenne. Après le départ forcé du PDG, Lee Kun-hee, pour des raisons de santé, son fils prend le relai en 2014. Ce dernier a été soupçonné d’avoir versé 38 millions de dollars à la confidente de la présidente sud-coréenne Park Geun-hye en contre partie, obtenir des faveurs politiques.

Cette affaire est allée un peu plus loin puisque au total, 31 personnes ont été inculpées, parmi elles, l’ancien ministre des affaires sociales, une ancienne ministre de la culture et l’ancien chef de cabinet de la présidente Park.

Lee Jae-Yong nie toute les charges qui lui sont reprochées. Il confirme cela dit un versement de 36 millions de dollars, mais réfute toutes les allégations de corruptions en échange de services politiques.

Affaire à suivre donc.

Total 0 Votes
0

Tell us how can we improve this post?

+ = Verify Human or Spambot ?

A propos de l'auteur

C'est simplement moi, je suis comme vous un fan de high-tech.