Trois failles trouvées dans OS X ?

469 0

Après #Microsoft, c’est au tour d’#OS X que l’équipe de sécurité du géant américain #Google s’en prend actuellement. Ces derniers ont détecté trois failles dans ce système d’exploitation de la firme à la marque à la pomme et ne se sont pas gênés de les rendre publics.\r\n\r\nGoogle rend public les failles qu’il a découvertes dans #OS X\r\n\r\nLe géant américain #Google semble ne pas avoir retenu la leçon que #Microsoft lui a donné suite à la publication de trois failles qu’il a découvertes de #Windows, il vient de rendre public trois failles qu’il a découvertes dans# OS X. C’est au tour d’Apple de riposter donc, que fera ce géant à la marque de pomme croquée. Les chercheurs en sécurité de Google participant dans le Project Zero ont décelé trois failles dans OS X le 20 octobre dernier, des failles qu’ils ont tout de suite signalées à #Apple donc mais que ce dernier n’a pas encore prise en charge. Google a donc décidé de rendre publique la faille pour le donner une leçon, une humiliation que ce géant a déjà infligée à Microsoft et que ce dernier n’a pas du tout gobé et a riposté la semaine dernière. L’on attend donc la réaction d’Apple actuellement, surtout que sa relation avec# Google depuis longtemps a toujours été glaciale.\r\n

Apple déjà au courant de ces failles mais ne les a pas encore corrigé

\r\nLe géant américain Google par le biais de son projet « Zero » lutte contre les failles Zero Day qui infectent les services sur le net ou encore d’autre plateforme. Les chercheurs de Google ne se limitent pas uniquement au service du géant américain mais font aussi le suivi des services des autres géants à citer Microsoft ou encore Apple. Cette semaine donc l’équipe de Google a découvert trois failles zero-day dans OS X dont l’une est relative à « networks » qui perturbent les fonctions xpc-dictionary-get-value et xpc-array_get_value. Cette perturbation qui est moins visible dans la dernière version d’OS X donc soit l’OS X 10.10.\r\n\r\nSinon la deuxième faille concerne le Framework open source lOKit qui utilise comme base le langage C++, ceci qui est en effet très usé par les développeurs pour pouvoir concevoir des pilotes pour OS X. Cette faille perturbe donc la gestion des entrées-sorties pour la communication avec les différents périphériques systèmes. Enfin la troisième faille, elle aussi qui est présente dans l’IOKit perturbe la connexion Bluetooth. Ces failles à rappeler ont déjà été signalé à Apple, mais ce dernier ne les a pas encore corrigé d’où Google a donc décidé de les rendre publiques pour stimuler beaucoup plus Apple.\r\n\r\nSource

Total 0 Votes
0

Tell us how can we improve this post?

+ = Verify Human or Spambot ?

A propos de l'auteur

Jeune entrepreneur Algérien dans le monde 2.0, je partage avec vous toutes les dernières actualisé du web d'ici et d'ailleurs.